Lead-analytics

Publié le 07/02/2018

ARMOR développe sa collaboration avec Electriciens sans frontières

Voir toutes les actualités
Il y a un an, Armor signait avec Electriciens sans frontières un partenariat en faveur de la lutte contre la précarité énergétique. Créateur du film photovoltaïque ASCA©, l’industriel s’est engagé à reverser plus d’un euro à l’association à chaque fois qu’un de ses produits solaires Beautiful Light Factory était vendu. Un an après, la collaboration s’intensifie entre les deux partenaires qui mettent en place une expérimentation originale dans le domaine éducatif. D’autres projets sont en gestation, toujours avec le même objectif commun : apporter l’électricité au dernier kilomètre y compris dans les actions de post-urgence lors de catastrophes climatiques.  
 
Un soutien financier pour l’association
 Mardi 6 février, Hubert de Boisredon, PDG d’Armor, a remis officiellement à Jean-Pierre Cerdan, Secrétaire général d’Electriciens sans frontières, le chèque correspondant à la somme reversée à partir des ventes des produits commercialisés par les produits solaires Beautiful Light Factory (BLF) en 2017. Le montant de ce chèque permettra d’éclairer l’équivalent de 7 salles de classe pendant 1 an ou de 3 centres de santé sur la même durée. Les produits BLF (Solar Bag, Solar Set et Solar Pocket), intégrant le film photovoltaïque souple et bas carbone ASCA©, conçu par Armor, sont des produits solaires nomades et porteurs de sens : « A travers la vente de nos produits solaires, nous sommes heureux de pouvoir soutenir les actions que mène Electriciens sans frontières dans le monde en faveur de l’accès à l’électricité et à l’eau pour les populations les plus pauvres. » souligne Hubert de Boisredon.
 
De la lumière pour des écoliers palestiniens
En novembre 2017, l’engagement d’Armor s’est concrétisé sur le terrain, à travers un projet éducatif inédit pour Electriciens sans frontières dans l’école de Al Ka’Abneh près de Jéricho en Palestine. Deux kits d’énergie mobile constitués d’un nouveau type de chargeur solaire et d’une lampe choisie pour sa compacité et sa légèreté ont été mis à la disposition des enseignants et des élèves. Ces derniers peuvent recharger la lampe pendant la journée pour la rapporter ensuite chez eux pour lire, faire leurs devoirs et aussi en faire profiter toute la famille.
 
Cette démarche, permet aux élèves de travailler après l’école en mettant toutes les chances de réussite de leur côté, tout en impliquant aussi leurs parents.
 
« L’expérimentation dans cette école d’un village de Bédouins privés d’électricité montre la nécessité d’apporter une technique innovante pour l’éducation des enfants, et d’améliorer les conditions de vie locale des familles » souligne Jean-Yves Retière, Délégué Régional d’Electriciens sans frontières pour les Pays de la Loire.
 En faisant bénéficier les enseignants et les familles de cette innovation photovoltaïque, ARMOR et Electriciens sans frontières sont convaincus que l’accès à l’énergie solaire est un moyen indispensable au développement et à l’éducation. L’objectif est d’étendre cette action pilote à d’autres établissements scolaires, que ce soit au Moyen-Orient ou en Afrique.
 
François Barreau, responsable du projet chez ARMOR, témoigne de l’enthousiasme qu’il suscite :
« Je suis admiratif de l’engagement des bénévoles d’Electriciens sans frontières et des équipes enseignantes qui travaillent sur le terrain dans des conditions difficiles. La 
confiance qu’ils nous accordent nous pousse à améliorer nos produits, pour qu’ils répondent le plus possible aux besoins du terrain. Cette expérimentation permet à nos kits de gagner en polyvalence en s’adaptant aux conditions réelles d’usage. »
 
Le partenariat entre Electriciens sans frontières et Armor sera amené à prendre de nouvelles formes, notamment à travers la mise à disposition de kits d’énergie mobile de première urgence pour les populations victimes de catastrophes naturelles.