Lead-analytics

Publié le 12/11/2018

ARMOR ouvre de nouvelles perspectives pour la fabrication du film photovoltaïque...

Voir toutes les actualités
ARMOR ouvre de nouvelles perspectives pour la fabrication du film photovoltaïque organique ASCA® avec le projet d’automatisation de l’encapsulation des modules photovoltaïques

Les premières fabrications de film photovoltaïque organique ASCA® ont été réalisées grâce à un atelier pilote d’encapsulation et un atelier de prototypage, d’intégration et de caractérisation fonctionnelle de ces modules. ARMOR a décidé de franchir une nouvelle étape et d’investir dans de nouveaux équipements d’encapsulation automatisés qui permettront d’augmenter les volumes et de produire de plus grandes surfaces de films photovoltaïques.

Le procédé d’encapsulation constitue une étape majeure dans le processus de fabrication des modules photovoltaïques. L’encapsulation des cellules solaires consiste, entre autre, à regrouper des cellules en série ou en parallèle afin de permettre leur fonctionnement tout en assurant leur isolation électrique et leur protection contre les facteurs extérieurs (humidité, oxygène, etc). Le procédé d’encapsulation est une opération très technique qui comprend neuf étapes capitales et déterminantes pour la qualité du module et sa durée de vie.

ARMOR a initié des travaux de recherche et développement pour concevoir et mettre au point une nouvelle technologie de production automatisée pour l’encapsulation et la préparation des modules photovoltaïques organiques (OPV). Ce nouvel équipement de production automatisé permettra la découpe automatique, l’encapsulation des modules photovoltaïques et la réalisation de formats sur-mesure. Ce mode de production offrira des coûts plus compétitifs et garantira la qualité et la répétabilité des produits.

Ces travaux de recherche et développement menés par ARMOR permettront également d’étudier les impacts de l’automatisation des étapes d’encapsulation, d’optimiser les caractéristiques des procédés et des produits, et d’adapter le produit photovoltaïque aux outils industriels existants. Jusqu’à présent, aucun procédé industriel d’encapsulation n’a été testé sur des modules photovoltaïques organiques.

Ce projet d’un montant de 8,5 millions d’euros est financé par ARMOR, avec le soutien de la Région Pays de la Loire et du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).