Points de vue

(In)action climatique !

6 avril 2023

"C'est une malheureuse grande première : la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) s’est saisie en audience publique de requêtes climatiques ce mercredi 29 mars.

La Suisse était assignée par des retraitées qui dénonçaient les effets du réchauffement sur leur santé, tandis que la France était poursuivie par l'ancien maire d'une commune menacée par les eaux, Damien Carême, devenu depuis député européen. La Cour ne devrait toutefois pas rendre ses décisions avant plusieurs mois.

Quasi-simultanément, le GIEC publiait le 20 mars, son ultime rapport - synthèse de 8 ans de travaux scientifiques -, récapitulatif des principales conclusions des publications précédentes. Le document d’une trentaine de page fait ressortir que « des mesures plus ambitieuses s'imposent de toute urgence et que, si nous agissons maintenant, nous pouvons encore garantir un avenir durable et vivable à toute la planète ».

Si les lois et politiques prises pour réduire les GES sont considérablement plus nombreuses qu’en 2014, date du dernier rapport de synthèse du GIEC, elles ne sont toujours pas à la hauteur, ni en termes de rythme ni d’échelle. Seuls 18 pays ont réussi à réduire leurs émissions pendant plus de dix ans (2005-2015) . Et les trajectoires sont au rouge : la planète se dirige vers un réchauffement de 2,5 °C à la fin du siècle si les promesses faites par les États sont respectées, voire 2,8 °C en cas de poursuite des politiques actuelles.

Si nous parvenons à réduire les obstacles actuels, nous disposons de suffisamment de capitaux sur la planète pour diminuer rapidement les émissions de gaz à effet de serre. Ma conviction : il nous faut investir davantage de ressources au profit du climat pour atteindre les objectifs climatiques planétaires. Les gouvernements, en faisant bon usage des fonds publics et en donnant des signaux clairs aux investisseurs, peuvent considérablement contribuer à réduire ces obstacles. Les investisseurs, les banques centrales et les organismes de réglementation financière peuvent également jouer un rôle décisif. Les entreprises, seules n’y arriveront pas !

Et je fais mienne cette déclaration récente d’Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU : « Les pays doivent appuyer immédiatement sur l’accélérateur (…) Chaque pays doit faire partie de la solution. En exigeant que les autres agissent en premier, on s’assure que l’humanité arrive en dernier."

Hubert de Boisredon, Président-Directeur général d'ARMOR GROUP.

Nos actualités pour approfondir

Nouveau(x) cycle(s)
Les quelques semaines qui se sont écoulées n’ont pas été parmi les plus calmes. La recomposition du paysage politique national et européen fait suite à des annonces majeures pour la réindustrialisation de la France ; avec le dévoilement de 55 nouveaux sites clé en main à horizon 2030 et 15 Mds € d’investissements annoncés lors du Sommet Choose France autour de 56 projets qui verront créer 10 000 emplois sur le territoire.
Lire l'article
La nouvelle usine ARMOR BATTERY FILMS ouvre ses portes au MEDEF
Le mardi 11 juin, Patrick Martin, Président du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France), ainsi qu’une délégation de représentants locaux et nationaux de l’organisation, ont pu visiter en avant-première la nouvelle usine d’ARMOR BATTERY FILMS.
Lire l'article
16 ans d’engagement au Pacte Mondial de l’ONU – Réseau France
C’est une page qui se tourne pour ARMOR GROUP ce jeudi 30 mai avec la fin officielle de son mandat au conseil d’administration du Pacte Mondial de l’ONU – Réseau France (UN Global Compact French Network en anglais).
Lire l'article
Pour une entreprise écologique et sociale
De retour d’un voyage au Chili, plusieurs dizaines d’années après ma première expérience là-bas dans le secteur du micro-crédit, ma conviction du rôle écologique et social de l’entreprise en est revenue renforcée.
Lire l'article
Nouvelle campagne de recrutement 2024-2025 chez ARMOR GROUP
ARMOR GROUP groupe industriel international et acteur engagé au service de l’innovation sociétale, lance une campagne de recrutement pour l'année académique 2024-2025
Lire l'article